✓ Très bien notés par nos clients

✓ Personnel francophone sur place

✓ Bon service, prix bas

Ascension Kilimandjaro : une expérience inoubliable.

L’ascension du Kilimandjaro est l’expérience de votre vie ! Découvrez notre sélection de voyages au Kilimandjaro, Tanzanie. Ascension Kilimandjaro avec Tanzania Specialist : Réservation possible de 1 à 100 personnes.

*Prix par personne. Inclus: guides privés, porteurs, entrée au parc national, transport, cuisinier, tentes, tables, chaises et frais de sauvetage (sur la base d’un groupe de 6 personnes). Exclus : Vols internationaux et hôtels.

Le Mont Kilimandjaro est la plus haute montagne d’Afrique et est aussi la montagne isolée la plus haute du monde (5895 mètres) !

Le saviez-vous ? Vous pouvez combiner votre Ascension Kilimandjaro avec un safari privé en Tanzanie ou un séjour à Zanzibar pour vous reposer après un séjour fort en émotions. Pour plus d’informations, jetez un œil à nos circuits en Tanzanie.

    Ascension Kilimandjaro Tanzanie : toutes les voies

    A la recherche d’informations sur les itinéraires pour monter jusqu’au sommet du Kilimandjaro? Vous êtes au bon endroit. Il existe plusieurs routes pour tenter l’ascension du Kilimandjaro. Chaque route est unique et vous fait découvrir différents aspects de la montagne.

    Les différents itinéraires dont nous vous parlerons ici sont : La voie Machame, la voie Marangu et la voie Lemosho. Ce sont les itinéraires les plus communs pour gravir le Kilimandjaro.

    Nous avons testé ces itinéraires et les comparons pour vous aider à faire un choix.

    Avantages et inconvénients des différents treks

    Les informations que nous vous fournissons proviennent de nos propres grimpeurs qui gravissent le Kilimandjaro depuis des années, elles sont donc très fiables. Nous espérons que vous trouverez ci-dessous suffisamment d’informations afin de pouvoir faire le bon choix quant à l’itinéraire qui vous convient le mieux.

    Ascension du Kilimandjaro en Tanzanie

    Voie Machame :

    Nous commençons par la voie Machame, car c’est l’itinéraire le plus populaire. Nous vous expliquerons pourquoi cette voie est si appréciée, puis quels en sont les avantages et les inconvénients. La voie Machame, également connue sous le nom de «Whisky Way», est la route la plus populaire et offre de grandes chances de réussite : la majorité des marcheurs atteignent le sommet. Cet itinéraire commence par une balade à travers une belle forêt tropicale et l’altitude augmente chaque jour de façon régulière. Cet itinéraire passe tout autour de la montagne, ce qui offre une grande variété de panoramas et de beaux paysages.

    La voie Machame peut être complétée en 6 ou 7 jours et exige une bonne condition physique. Cet itinéraire offre de bonnes possibilités d’acclimatation (pour s’habituer à l’altitude). On grimpe pendant la journée et on redescend un peu plus bas pour dormir. De cette façon, le corps s’habitue à l’altitude et le risque de mal d’altitude est considérablement réduit. Ceci est également connu sous le nom de principe  »climb-high, sleep-low » (grimpez haut, dormez bas).

    La route de Machame n’est pas la route la moins chère, mais est quand-même l’une des plus abordables. Par rapport à d’autres itinéraires d’Ascension Kilimandjaro, cette route offre un bon rapport qualité prix car le prix est raisonnable et pourtant, les différentes paysages à voir son magnifiques et le taux de réussite est élevé. Le seul inconvénient de ce trek est qu’il est généralement plus chargé. C’est la route la plus populaire, il y a souvent plusieurs ascensions en même temps, surtout en haute saison et cela peut causer une grande affluence.

    Voie Marangu :

    La voie Marangu est également connue comme la « voie Coca-Cola ». La voie Marangu est la plus ancienne et la plus équipée en matière d’infrastructures. Certains préfèrent cette voie parce que vous passez la nuit dans des huttes et n’avez pas à camper dans des tentes. Ceci, bien sûr, au détriment de votre vie privée puisque vous ne dormirez pas seul. A savoir qu’en haute saison, les huttes peuvent être très chargées.

    La voie Marangu est l’itinéraire le moins cher de tous. Mais via cette route, on rencontre moins de beaux paysages par rapport à d’autres voies empruntées pour l’ascension du Kilimandjaro. Vous redescendez par le même chemin que vous êtes montés.

    Cette route est la moins difficile pour votre condition physique, car elle est plus courte. Vous la marcherez en 5 ou 6 jours, mais la pente est raide. Il est donc plus difficile de prendre le temps de s’acclimater à la hauteur, c’est pourquoi la probabilité de ne pas réussir à atteindre le sommet est beaucoup plus grande par rapport aux autres routes. Si vous choisissez la voie Marangu, nous vous recommandons alors d’ajouter une journée supplémentaire votre trek afin de réduire le risque de mal de l’altitude.

    Voie Lemosho :

    La voie Lemosho est un itinéraire magnifique et unique et, tout comme la voie Machame, a un taux de réussite élevé. Contrairement aux autres voies, la voie Lemosho commence sur le côté ouest de la montagne. Au programme : beaucoup de beaux panoramas que vous ne verrez pas dans les autres itinéraires. Cela signifie également que vous rencontrerez moins de gens en rout pendant les premiers jours. Une montrée dans le calme et seuls avec la nature, comme de vrais explorateurs ! Le 4ème jour, l’itinéraire rejoint la voie Machame. La durée totale de la voie Lemosho est de 6 à 8 jours. En termes de condition physique, elle est comparable à la voie Machame.

    Le seul inconvénient est que la voie Lemosho est relativement plus chère que les autres itinéraires. En effet, ce trek Kilimandjaro prend un jour de plus que celui de Marangu. Mais le prix est aussi plus élevé à cause du fait que le trek commence de l’autre côté de la montagne et il y a des coûts supplémentaires pour le transport. Cependant, d’après nous, cela vaut le coût car le trek offre un beau mélange de vues incroyables, est peu fréquenté et il y a des grandes chances pour que vous réussissiez à atteindre le sommet. C’est l’un des treks du Kilimandjaro les plus beaux et complets.

    Niveau acclimatation, cette voie suit aussi le principe «climb-high, sleep-low». La voie Lemosho peut être faite en 6, 7 ou 8 jours. Cette route est donc fortement recommandée. Nous recommandons également un jour ou deux d’acclimatation supplémentaire pour cette route en raison de la longue distance de marche, par exemple le 5ème jour afin de donner le temps à votre corps pour récupérer.

    Ascension Kilimandjaro : quand y aller ?

    Vous avez envie d’escalader le Kilimandjaro mais vous ne savez pas quand y aller? Nous avons quelques conseils pour vous. L’ascension du Kilimandjaro peut être faite toute l’année. Mais à certaines périodes de l’année, elle est moins facile qu’à d’autres. De mi-mars à début juin, c’est la saison des pluies en Tanzanie. Vous pouvez alors vous attendre à beaucoup de pluie pendant la montée. La plupart des gens choisissent de ne pas faire le trek dans cette période car marcher sous la pluie et dormir en tente ne les fait pas rêver… non, tout le monde n’aime pas dormir avec des affaires humides.

    Mais chacun est différent et pour certaines personnes, c’est au contraire le meilleur moment pour y aller car il n’y a presque personne sur la montagne. Cela permet de profiter du trek et de la beauté des environs en toute tranquillité. De plus, la nature verdoyante et les plantes fleuries offrent un spectacle grandiose. A vous de voir ce qui vous intéresse le plus !

    La météo sur la montagne peut être très imprévisible. Il n’est donc pas toujours possible de dire avec certitude quel est le meilleur moment pour voyager. Cependant, il y a certaines périodes qui sont généralement meilleures que d’autres et ce sont donc les périodes les plus populaires pour l’ascension du Kilimandjaro.

    Pour beaucoup de gens, le mois de février est la meilleure période pour se lancer dans un Trek du Kilimandjaro. C’est en effet l’un des mois les plus chauds et la température au sommet est agréable. Cela dit, si vous ne pouvez pas y aller en février, sachez que toute la période de décembre à février est bonne pour partir à l’aventure du Mont Kilimandjaro. Le mois de novembre est plutôt bon aussi, mais il y a souvent une courte saison des pluies à ce moment-là. Il est donc possible qu’il y ait des averses fortes mais courtes, surtout la nuit et tôt le matin. Pendant la journée, il fait souvent beau en novembre donc beaucoup de gens choisissent justement de partir pour l’ascension du Kilimandjaro à ce moment-là. D’autres choisissent d’y aller entre juin et octobre. Ce n’est alors pas la saison des pluies, mais c’est bien le moment où il fait le plus froid sur la montagne.

    Atteindre le sommet du Kilimandjaro

    Ascension Kilimandjaro : comment se préparer ?

    Avoir une bonne condition physique est un minimum. La hauteur, le peu de confort et le terrain accidenté et parfois très escarpé exigent beaucoup de notre corps. Il faut bien se rendre compte que votre corps est soumis à beaucoup de stress, en raison de l’impact de températures et de l’altitude, mais aussi parce que vous devrez continuer à grimper plusieurs jours à la suite dans ces circonstances. Toute personne plutôt active et ayant un mode de vie sain devrait être, en principe, en mesure d’atteindre le sommet du Mont Kilimandjaro. Cependant, sachez que plus vous vous préparez et vous entraînez, moins l’ascension sera difficile et plus vous pourrez simplement profiter de la montée. Notre conseil : quelques semaines avant le trek du Kilimandjaro, allez faire quelques petites randonnées avec un sac à dos un peu lourd (remplissez le de livres ou de bouteilles d’eau par exemple). Ainsi votre corps peut déjà commencer à s’habituer à des conditions plus rudes.

    Partir à l’ascension du Kilimandjaro… Combien ça coûte ?

    Le prix des différents itinéraires sont affichés en haut de cette page. Nous exigeons que nos voyageurs souscrivent à une bonne assurance voyage. Une assurance annulation est fortement conseillée, tout comme l’assurance Flying doctors, conseillée en tant qu’assurance complémentaire, bien que cette dernière soit facultative.

    Pourboires :

    Tous les guides, cuisiniers et porteurs reçoivent un salaire, mais les pourboires sont aussi très appréciés. Bien sûr, vous décidez combien de pourboire vous souhaitez leur donner. Des lignes directrices existent pour savoir quelle est la coutume. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

     

    Questions fréquemment posées

    ⛰️ Quelle est la meilleure période pour l’ascension du Kilimandjaro ?

    Heureusement, le Kilimandjaro peut être escaladé toute l’année. Mais il y a certaines périodes où il est plus difficile que d’autres à escalader. Le meilleur mois est février, quand la température près du sommet est confortablement chaude. Les mois de décembre et janvier sont également bons si vous ne pouvez pas venir en février. La saison des pluies en Tanzanie dure de mi-mars à début juin. Attendez-vous alors à beaucoup de pluie pendant l’ascension. D’autres personnes choisissent la période de juin à octobre. Cette période se situe en dehors de la saison des pluies, mais c’est aussi la période la plus froide sur la montagne.

    🥾 Comment vous préparer à l'ascension ?

    Assurez-vous que vous êtes en bonne forme physique. On vous demandera beaucoup en raison de l’altitude, des aménagements de base et du terrain accidenté. Notre conseil est d’être bien préparé. De cette façon, vous pourrez aussi profiter davantage de l’ascension. Par exemple, prenez un sac à dos lourd lorsque vous faites des randonnées et des promenades afin de vous y habituer.

    📆 En combien de jours vais-je escalader le Kilimandjaro ?

    Quel que soit l’itinéraire que vous choisissez, la règle d’or est de prendre au moins 7 jours ! Vous devez monter jusqu’à 5 895 mètres. Il est prouvé que 6 jours est trop court pour beaucoup de gens pour atteindre ce genre d’altitude. 7 jours donnent au corps plus de temps pour s’acclimater. Vous apprécierez alors davantage l’ascension car votre corps est moins stressé.

    🌄 Quel est le degré de froid sur le Kilimandjaro ?

    Il peut faire très froid sur le Kilimandjaro. Les températures fluctuent entre -5°C et -30°C, il est donc important de bien se préparer.

    💰 Comment sont structurés les coûts de l'ascension ?

    L’ascension du Kilimandjaro comprend les éléments suivants : transport de toute l’équipe de l’hôtel à l’entrée du parc national et retour, entrée dans le parc pour vous et toute l’équipe qui vous accompagne, location du matériel, frais de sauvetage, salaires, frais de nourriture et de boissons. Tanzania Specialist a des équipes pour le Kilimandjaro qui répondent aux normes les plus élevées et la qualité des tentes et du reste de l’équipement est du plus haut niveau chez Tanzania Specialist. Ne laissez rien au hasard sur la montagne.

    🤢 Quelles sont les chances que vous souffriez du mal d'altitude ?

    Cela varie beaucoup d’une personne à l’autre. Si vous n’êtes pas en bonne forme physique, vous avez plus de chances de souffrir du mal d’altitude que si vous êtes en pleine forme. Mais cela est difficile à prévoir. Manger et boire bien et régulièrement sont des facteurs importants pour se sentir bien lors de l’ascension du Kilimandjaro et pour garder son corps en forme. Votre appétit peut diminuer en montagne, mais il est tout de même important de bien manger et de boire suffisamment. Malgré tout, vous pouvez toujours souffrir du mal de l’altitude. Cela se produit régulièrement lors des ascensions sur le Kilimandjaro. Comme il y a moins d’oxygène en altitude, vous pouvez avoir des maux de tête et/ou des nausées. Vous ne devez pas ignorer ces signes. L’écoute de votre corps est très importante lors de l’ascension. Dès que vous descendez, les symptômes disparaissent peu à peu. Vous pouvez réduire votre risque de mal d’altitude en vous donnant suffisamment de temps pour grimper. Cela donne à votre corps plus de temps pour s’habituer à l’augmentation de l’altitude et plus de temps pour se détendre.

    🏁 Quel est l'itinéraire qui a le plus haut taux de réussite pour atteindre le sommet ?

    L’itinéraire Lemosho en 7 jours ! C’est parce que vous commencez l’ascension à 3 500 mètres. Comme l’ascension est assez plate les premiers jours, cela permet au corps de s’habituer à l’altitude. Ainsi, votre corps n’a pas besoin de s’exercer autant au début de l’ascension que sur les autres voies qui commencent plus bas, et vous avez assez de force pour atteindre le sommet !

    🎒 Quel équipement faut-il apporter ?

    Vous trouverez ci-dessous une liste du matériel nécessaire. Vous pouvez également louer la plupart du matériel chez nous. Évitez les vêtements en coton car ils se mouillent rapidement et ne sèchent pas rapidement en montagne. Il est préférable d’apporter des tissus en polypropylène, en laine mérinos, en soie ou en polaire.

    – Veste imperméable (pas seulement déperlante)
    – Pantalons imperméables
    – Veste chaude (p.ex. veste de ski)
    – Pantalons légers (ils sont portés par-dessus les pantalons thermiques, mais sous les pantalons imperméables)
    – Pantalons chauds (pour les soirées/nuits où il fait froid)
    – Chaussettes de randonnée épaisses (au moins 6 à 8 paires)
    – Bottes de montagne (imperméables avec protection de la cheville)
    – Guêtres (portées sur les chaussures pour les garder au sec)
    – Poncho (facultatif)
    – Gants (gants minces et épais, imperméables et coupe-vent)
    – Vêtements thermiques
    – Bouteille d’eau
    – Lunettes de soleil
    – Cagoule
    – Bâtons de marche
    – Sac pour vos affaires pour toute l‘ascension (porté par les porteurs – sac souple – max. 14kg)
    – Sac à dos de la journée porté par vous-même pour vos affaires du jour et valeurs (max. 10kg)
    – Housse imperméable pour votre sac à dos et autres sacs
    – Un oreiller
    – Sac de couchage (résistance aux hautes températures)
    – Lampe de poche et/ou frontale + piles supplémentaires
    – De bons vêtements durables (chemises ou t-shirts à manches longues et courtes, polaires, pantalons et shorts de randonnée)
    – Crème solaire
    – Casquette / Chapeau et bonnet chaud
    – Bandana / Cache cou ou foulard
    – Baume à lèvres (avec protection solaire)
    – Barres / gel énergétiques (au moins 2 par jour)
    – Biscuits et snacks
    – Une trousse de premiers secours simple avec des pansements pour ampoules
    – Trousse de toilette avec papier toilette, savon, brosse à dents, lingettes humides et gel antibactérien
    – Sacs / sachets en plastique (pour garder les vêtements et le sac de couchage au sec)
    – Petite serviette pour se nettoyer/rincer les matins et soirs
    – Appareil photo + piles supplémentaires (vous ne pouvez pas charger votre appareil photo en montagne) 

    Médicaments:
    – Diamox (comprimés contre le mal d’altitude)
    – Paracétamol / ibuprofène
    – Comprimés contre la diarrhée
    – Médicaments personnels

    Retours d’expériences de nos voyageurs après leur ascension Kilimandjaro

    L’ascension du Kilimandjaro est toujours vécue comme une expérience de vie unique. Quelque chose que l’on n’oubliera jamais, une réussite dont on peut être fier. Peu de gens peuvent dire qu’ils ont réussi à monter sur le toit de l’Afrique ! Nos clients sont toujours pleins d’enthousiasme une fois de retour chez eux après leurs vacances en Tanzanie. Et ça, c’est ce qui nous donne à notre tour autant d’enthousiasme à organiser votre voyage en Tanzanie.

    Nos voyageurs racontent leur expérience au Kilimandjaro…

    « Qu’est-ce que c’était beau et les guides professionnels étaient tellement serviables ! Ils nous ont bien aidés pendant notre ascension fantastique vers le sommet du Kilimandjaro. De plus, nous avons été très surpris par les bons repas préparés pour nous, délicieux petits déjeuners avec des œufs au plat, du pain, des saucisses, des crêpes et du porridge avec des fruits frais. Et cela, en regardant le soleil se lever, génial !!!! La vue était vraiment incroyable et atteindre le sommet était inoubliable, c’était une super expérience !!  »

    Connie et Jaap.

     

    « Ma femme et moi avons choisi la voie Machame. Nous nous sommes beaucoup entraînés à l’avance. Nous avons été vraiment surpris que les porteurs portaient aussi nos sacs à dos ! Nous avions seulement besoin d’apporter un petit sac à dos pour l’eau et les collations. Les porteurs sont très amicaux. En fait, nous nous attendions à ce que la nourriture soit très simple, mais nous avions de délicieux dîners. Et parce que vous marchez toute la journée, les repas ont l’air encore plus délicieux ! Atteindre le sommet était super, nous y avons regardé le lever du soleil. Je comprends pourquoi ils l’appellent «le toit de l’Afrique». C’est vraiment à couper le souffle …  »

    Gijs et Cinamon.

     

    Ascension Kilimandjaro : une expérience inoubliable.

    Posez votre question